Bénéfices reliés à la certification professionnelle pour physiciens et physiciennes

En tant que physicien(ne) professionnel(le)

La certification professionnelle pour physicien(ne)s ne peut que rehausser votre réputation. Bien que vos diplômes démontrent vos connaissances en tant que scientifique, vous devez aussi détenir une preuve de vos habiletés à communiquer ainsi que de votre aptitude au raisonnement original qui vous démarquera des concurrent(e)s durant votre recherche d’emploi. Votre certification de physicien(ne) professionnel(le) vous permet d’utiliserla désignation «phys.» en français ou «P.Phys.» en anglais pour démontrer votre capacité décisionnelle en ce qui a trait aux questions scientifiques dans votre domaine particulier. En tant que physicien(ne) professionnel(le) vous comprenez et respectez le code de conduite et de déontologie de l’ACP et, lors de résolution de problèmes, vous examinez de votre mieux tous les aspects techniques et sociaux relatifs à votre domaine de compétence.

En tant qu’employeur

Vous recherchez des gens possédant plus qu’une formation. Comment distinguer entre les connaissances et ce qui a été mis en pratique? Il vous faut de l’expérience. Nous sommes persuadés que l’Association canadienne des physiciens et physiciennes, à l’aide de son programme de certification professionnelle, comble cette lacune en évaluant les antécédents et l’expérience du requérant, en plus des habiletés à analyser et à communiquer. Les évaluations méthodiques du système éducatif, ainsi que les exigences de nos examens, font que le Comité de certification professionnelle peut évaluer le savoir-faire de chaque requérant afin de garantir un large éventail de compétence et d’expérience.

Pour quelles raisons « physicienn(ne) professionnel(le)?

L’Association canadienne des physiciens et physiciennes a choisi la désignation «physicien(ne) professionnel(le)» et a déposé les abréviations «phys.» en français et «P.Phys.» en anglais afin de créer une désignation facilement identifiable à ce domaine. Certains des aspects très techniques des activités des physiciens(nes) exigent que ceux-ci travaillent de concert d’autres professionnels(les) tels(les) que les ingénieurs professionnels, les comptables agréés, ou même des membres de l’Institut royal des architectes du Canada. L’ACP utilise une désignation qui se veut analogue à celle de ces professions. De cette façon, l’Association s’attend à ce que tous les professionnels oeuvrant dans un autre domaine que les sciences physiques reconnaissent la désignation «physicien(ne) professionnel(le)» comme étant semblable à la leur ou à d’autres avec lesquelles ils (elles) sont déjà familiers(ères).