Célébrer Black in Canadian Physics – Rencontrez Kevin Hewitt

Les étudiants en physique (à plein temps ou à temps partiel) et toute personne titulaire d’un diplôme de physique travaillant au Canada, qui s’identifient comme Noirs, Afro-Canadiens, Afro-Néo-Écossais ou d’origine noire/africaine sont invités à s’entretenir avec un groupe de professeurs et de post-doctorants canadiens en physique, lors de la réunion de réseautage de l’ACP sur le thème « Black in Canadian Physics », qui se tiendra le vendredi 30 octobre 2020 de 14 à 15 heures (HAE).

Cliquez ici pour vous inscrire et recevoir le lien vers Zoom sur le 30 octobre.

.

Kevin Hewitt, PhD

Professeur
Dalhousie University

________________________________

Dr Hewitt est professeur titulaire au département de physique et de sciences atmosphériques, et président du Sénat (2015-) à l’université Dalhousie.  Dans son laboratoire d’imagerie moléculaire (https://hewitt-lab.com/), il a mis au point de nouvelles sondes à nanoparticules pour l’imagerie et le traitement du cancer, de nouvelles approches d’imagerie optique et un prototype d’outil de diagnostic médical.

Le récit de la vie du Dr Hewitt doit commencer par la reconnaissance de la puissante influence de
sa défunte mère, qui a élevé quatre enfants en tant que parent célibataire, pour valoriser la famille,
la communauté et le travail acharné.  Kevin a d’abord été élevé par sa grand-mère à
Saint-Vincent-et-les-Grenadines, jusqu’à l’âge de dix ans, lorsqu’il a retrouvé sa mère qui avait déménagé au Royaume-Uni à la recherche d’un emploi d’infirmière au sein de la génération Windrush
( https://www.lbhf.gov.uk/community/windrush-day-honouring-british-caribbean-community/windrush-generation ).  Sa mère était très impliquée dans la communauté noire de Toronto, et Kevin a commencé à servir sa communauté en tant que conseiller au camp d’été Harriet Tubman.  En tant qu’étudiant de premier cycle à l’université de Toronto (UofT), où il a été le premier Afro-Canadien à remporter le prix de physique du collège UofT-Scarborough, il a mis en place des programmes de tutorat pour les étudiants tout en dirigeant l’Association des étudiants afro-caribéens.  Pendant ses études supérieures à l’université Simon Fraser, Kevin a cofondé l’Association des étudiants d’origine africaine et l’Association Saint-Vincent-et-les-Grenadines du Grand Vancouver.  Il a des racines africaines et caribéennes et découvre son identité garifuna ( https://ich.unesco.org/en/RL/language-dance-and-music-of-the-garifuna-00001 ).

Au cours de la dernière année de ses études supérieures, il a unifié son intérêt profond et constant pour la science, la culture africaine et caribéenne et la sensibilisation de la communauté en créant un programme scientifique d’une journée pour les élèves de la maternelle à la 12e année — Imhotep’s Legacy : African Canadians in Science – Une affaire de famille sur le thème « Voir, c’est croire… ».  À l’Université Dalhousie, Kevin a tiré parti du succès du programme scientifique d’une journée en co-fondant en 2003 l’Imhotep’s Legacy Academy (https://www.dal.ca/faculty/science/imhotep.html), un programme provincial primé de sensibilisation aux STIM destiné aux étudiants afro-canadiens du premier cycle du secondaire à l’université ( https://www.dal.ca/news/2013/05/30/from-promise-to-potential.html ).  Il a créé une tente holographique mobile qui a fait le tour de la province pour célébrer l’Année mondiale de la physique (2005), au cours de laquelle des milliers de Néo-Écossais ont pu réaliser leurs propres hologrammes.

Ses contributions ont été récompensées par un Youth Community Service Award (1999), le Harry Jerome Award for Professional Excellence (2014) et le Nova Scotia Discovery Centre Science Champion Award (2018). Il est présenté dans COOL BLACK NORTH ( http://coolblacknorth.com/ ), un documentaire de 2019 qui explore la communauté noire canadienne, unique et dynamique, et son rôle dans l’identité contemporaine de notre pays.

Kevin a été élu ou nommé à des postes au sein de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (2002-04), de l’American Physical Society – Committee on Minorities in Physics (2002-05), du Comité consultatif national sur la politique d’équité, de diversité et d’inclusion (ACEDIP) pour le Secrétariat des programmes institutionnels des trois agences (2017-), d’Affaires mondiales Canada, du Programme de mobilité des professeurs – Comité de sélection du programme des nouveaux leaders dans les Amériques (2019-) et du comité d’examen multidisciplinaire du Fonds des nouvelles frontières de la recherche des programmes institutionnels des trois agences.

Plus important encore, il est fier de ses quatre enfants réfléchis, brillants et magnifiques : Anika, Lishan, Zeré et Sanea.