Bourse commémorative Boris P. Stoicheff pour étudiants de cycles supérieurs

L’ACP est heureuse d’annoncer que la Médaille Stoicheff 2020 est décernée à Matthew Robbins, de l’Université de Waterloo, pour son leadership dans le développement de la théorie des condensats Bose-Einstein en tant que nouveau détecteur d’ondes gravitationnelles, ouvrant un nouveau créneau sur l’univers pour les observations astronomiques.

Lauréat de la bourse commémorative Stoicheff 2020

« Je suis heureux et honoré de me voir attribuer cette bourse. Au cours de mon doctorat, je me suis toujours employé à être un chercheur à succès et un 

défenseur efficace des étudiants diplômés. Recevoir cette bourse me dit que j’ai atteint mon objectif et j’ai hâte de poursuivre mon travail de soutien des étudiants diplômés au fil de l’année à venir. »

Matthew Robbins est doctorant en troisième année à l’Université de Waterloo et à l’Institut Perimeter pour la physique théorique. Pour sa thèse, il étudie la physique théorique fondant l’utilisation d’un condensat Bose-Einstein (BEC) pour détecter les ondes gravitationnelles. L’objectif ultime de sa recherche est de comprendre les configurations expérimentales et les caractéristiques qu’exige un BEC pour servir de détecteur d’ondes gravitationnelles.

Depuis mai 2019, Matthew représente le Département de physique et d’astronomie auprès de l’Association panuniversitaire des étudiants diplômés. En outre, depuis trois ans, il siège aussi au conseil d’administration du Fonds de dotation pour les études supérieures (FDES), entité qui vise à améliorer l’expérience sociale et académique de tous les étudiants diplômés de l’Université de Waterloo. Depuis septembre 2019, Matthew est le coordonnateur du FDES, où il travaille à instaurer de nouvelles idées visant à améliorer l’efficacité du Fonds dans son objectif d’enrichir l’expérience de l’ensemble des étudiants diplômés.

Matthew a siégé à un groupe de travail de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes afin d’établir le mandat et les procédures de fonctionnement d’un conseil consultatif étudiant et il a également fait partie du Comité de programme de la Conférence d’étudiants diplômés de physique Canada-États-Unis-Mexique 2019.

À propos de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP)
L’Association canadienne des physiciens et physiciennes, fondée en 1945, est une association professionnelle qui représente plus de 1600 physiciens et étudiants en physique au Canada, aux États-Unis et à l’étranger, ainsi qu’un certain nombre de membres corporatifs, institutionnels et ministériels. En plus de ses activités d’apprentissage, l’ACP, par l’intermédiaire de sa branche caritative – la Fondation de l’ACP – entreprend également un certain nombre d’activités destinées à encourager les étudiants à poursuivre une carrière en physique.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Mme Francine Ford, directrice exécutive de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes
Tél : 613-562-5614 | E-mail : execdir@cap.ca | www.cap.ca